Les Trois Frères, le retour [Critique]

Les-Trois-Frères-Le-Retour-Critique-Affiche

“Ils sont trois,
Ils sont frères,
Ils sont de retour.
15 ans après, Didier, Bernard et Pascal sont enfin réunis… par leur mère…
Cette fois sera peut-être la bonne.”

Les Inconnus est un groupe d’humoristes qui se sont fait connaître dans les années 1990 avec l’émission télévisée La Télé des Inconnus durant laquelle ils effectuaient des parodies d’émissions télé. Certaines de leurs parodies sont maintenant devenues cultes et personne provenant de n’importe quelle génération est capable de prononcer le nom d’un des personnages mis en scène dans un de leurs nombreux sketchs. Les Inconnus est trio qui est rentré dans le cœur des Français et ces derniers demandaient depuis quelques années leur grand retour. En 1995 sortait un film répondant au nom : Les Trois Frères. Surfant sur une vague de popularité qui ne cessait de grandir, Les Inconnus ont réalisé leur premier film alias Les Trois Frères notamment grâce à l’aide de Claude Berry (Producteur). Ce film n’est pas un chef-d’œuvre du cinéma, mais il se laisse agréablement regardé grâce à ce trio de tête qui nous font toujours rires grâce à une superbe répartie et des répliques instantanément cultes. 18 ans plus tard, Les Inconnus sont de retour et c’est avec crainte que j’ai découvert leur nouveau bébé, mais une question s’impose : est-ce que les grands enfants qu’étaient Didier Bourdon, Pascal Légitimus et Bernard Campan sont devenus matures ?

Les Trois Frères reposait sur une idée toute simple qui était de réunir à l’image le trio d’humoristes tout en construisant une histoire attachante et drôle autour de ces derniers. Les Inconnus ayant disparu de nos écrans depuis plusieurs années, ils étaient dans leur droit d’effectuer leur retour au cinéma grâce à ces trois losers attachants (et puis le premier film avait réuni plus de 6 millions de spectateurs en salles, ça aide pour faire une suite). Les Trois Frères, le retour débute sur une idée intéressante qui est ni plus ni moins que la reformation du trio à l’écran. Faisant office de nouveau film, celui-ci ne s’affiche pas comme étant une suite directe. Dans la volonté d’attirer un maximum de spectateurs provenant de n’importe quelle génération, ils ont réalisé un film qui peut être visionné par une personne n’ayant jamais vu le film Les Trois Frères. Bien évidemment, ce retour reste avant tout un film fait pour les fans et Les Inconnus ont décidé de leur faire plaisir grâce à des répliques et personnages qui font leurs retours dans ce film. Le long-métrage débute alors que les trois frères ne se sont pas revus depuis dix ans et ces derniers doivent se retrouver pour l’enterrement de leur mère. Cette retrouvaille n’est pas le fruit du hasard et on voit arriver à grands pas la morale familiale mettant en avant l’amour de leur mère et l’importance de la famille. Cette morale est renforcée par différentes séquences qui n’ont pour but que la réformation d’une véritable famille.

Pas foncièrement intéressant sur le papier à cause de cette morale dégoulinante de bons sentiments, il découle de ce scénario un parallélisme plus intéressant qui concerne ces trois frères qui ne se sont pas revus depuis dix ans et le trio Les Inconnus qui eux non plus n’avaient pas été réunis depuis une dizaine d’années. En dehors de cette histoire familiale, il en reste une véritable comédie assumée possédant un côté old-school dans son écriture. Alors que les comédies française modernes disposent d’une structure prédéfinie, Les Trois Frères, le retour utilise la même structure scénaristique que son aîné, à savoir avoir un film dont les scènes découlent une à une suite aux événements qui se sont déroulés juste avant. Ce côté old-school est très plaisant, car il repose intégralement sur l’envie de faire partager avec fluidité un bon moment par le biais de personnages attachants et de répliques toujours aussi savoureuses. À la fois à l’aide dans le comique de situation comme dans le comique de mots, Les Inconnus nous prouvent avec ce film qu’ils disposent toujours de la même plume qui nous faisait tant rire dans leurs premiers sketchs.

Armé d’une répartie à en faire pleurer de rire les plus coriace et d’un travail théâtral dans la prononciation de chaque réplique afin de lui offrir la tonalité dont elle à besoin, le scénario de ce film est sauvé par ses scénaristes/acteurs/réalisateurs qui ont mis en avant le coté comique décomplexé au coté sentimental. Comme on le dit, on est jamais mieux servis que par soi-même et Les Inconnus nous le prouvent ici même avec ce nouveau film. À la fois réalisateurs, acteurs et scénaristes du film, ils se sont fait plaisir lors de l’écriture et du tournage du film ce plaisir est directement transmis au spectateur. Techniquement faible à cause d’une réalisation anecdotique et peu inspirée (même si totalement à l’opposé à quelques moments), celle-ci est rattrapée par son but premier qui est de faire passer un bon moment aux spectateurs. Grâce à ses dialogues savoureux et à ce trio d’humoristes qui sont toujours plus fort en équipe, le public passe un moment agréable rempli de fou rire. Un film fait avec plaisir renvois une belle image et ce même plaisir aux spectateurs.

3/5

Les-Trois-Frères-Le-Retour-Critique-Image-1Les-Trois-Frères-Le-Retour-Critique-Image-5Les-Trois-Frères-Le-Retour-Critique-Image-2Les-Trois-Frères-Le-Retour-Critique-Image-4 Les-Trois-Frères-Le-Retour-Critique-Image-3

Commentaires Facebook

0 commentaire sur “Les Trois Frères, le retour [Critique]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *