Goal of the Dead : Seconde Mi-Temps [Critique]

 Goal_of_the_Dead_Football_Critique_Affiche

“Alors que les supporters enragés rodent dans le village dévasté de Capelongue, pour Sam, un tout autre cauchemar commence. Barricadé au commissariat avec d’autres survivants, il doit affronter la jeune Cléo, son bourru de père, et Solène qui ne l’a pas oublié. Pendant ce temps, Idriss et Marco, planqués au stade, cherchent à s’échapper, et règlent eux aussi quelques comptes avec leur passé.”

Voir Critique de la Première Mi-Temps

Le match a commencé, mais le terrain a été envahi par des hordes de supporters enragés qui se sont vu être contaminés les uns après les autres. Pire, la ville est à feu et à sang. Après avoir brusquement quitté le terrain, en laissant un beau souvenir à l’arbitre, Sam Lorit va se retrouver enfermé dans un bar avec la jeune Cléo qui ne se laisse pas marché sur les pieds et la journaliste à qu il a fait “forte” impression dans le bus, Solène. Sam Lorit va donc avoir fort à faire, mais qui affronter ? Les enragés qui rôdent dans la ville ou les survivants rancuniers qui ne méritent qu’une bonne leçon ? Le choix est cornélien, mais on s’en fou. Après une Première Mi-Temps aux quarante premières minutes servant d’introduction aux personnages principaux comme secondaires, ainsi qu’à la ville qui accueil ce match, il fallait que cette seconde Mi-Temps soit possédée par l’âme du diable. Il fallait que cette Seconde Mi-Temps soit la parfaite reproduction de l’apocalypse. Fini la jovialité et les petites rancœurs que pouvaient porter les habitants de la ville de Capelongue envers Sam Lorit. Dès son générique d’introduction, Goal of the Dead : Seconde Mi-Temps donne le ton et nous annonce une seconde partie déjantée, violente et sombre à souhait.

Plus violente, plus gore, plus rythmée, mais surtout plus drôle, cette seconde Mi-Temps fait honneur à la Première Mi-Temps et permet au spectateur de la reconsidérer à la hausse, puisqu’elle se sert habilement de l’arc narratif principal développé dans la première Mi-Temps, à la fois pour ces dialogues et ses amorces d’actions. Ne cherchant pas à tout prix la vulgarité dans ces dialogues contrairement à certaines comédies (américaines ou non), Goal of the Dead : Seconde Mi-Temps joue avec ces personnages et cherche à les mettre dans des situations improbables face à des survivants comme face à des zombies. Ayant déjà permis aux spectateurs de faire connaissance avec les personnalités plus ou moins explosives de certains personnages, cette seconde Mi-Temps redistribue les cartes et offre aux spectateurs une tout autre vision des personnages. Décomplexés, toujours très expressifs, mais souvent plus craintifs qu’ils ne souhaitaient le laisser apparaître auparavant, ils vont devoir faire face à des hordes de zombies, auxquels il reste un soupçon de conscience. Jouant sur les codes déjà mis en place dans des films ou séries télévisées du même type, les zombies sont utilisés ici comme des objets par le réalisateur afin qu’il puisse faire ce qu’il souhaite de sa séquence. N’agissant pas tous de la même manière, cela peut paraître incohérent sur le coup, mais sur le long terme, cette utilisation des zombies sert le récit puisque ça lui permet d’éviter de sombrer dans une redondance qui lui tendait les bras. De plus, ça permet au réalisateur et aux scénaristes d’offrir aux spectateurs un véritable film de genre décomplexé et déjanté, qui ose et qui fait ce qu’il souhaite de ces personnages (survivants comme zombies) afin de pousser le burlesque encore plus loin.

Sans parler de véritable créativité, on préfèrera parler de folie créative lorsqu’il faut aborder la partie comique de cette seconde Mi-Temps. Enchaînant avec rapidité et fluidité les séquences hilarantes et donc marquantes, cette Seconde Mi-Temps réjouie là où on l’attendait. En plus de nous offrir des séquences hilarantes qui sortent de nulle part, les séquences qui s’enchaînent de manière admirable (même si avec trop de facilité par moment) restent toujours cohérentes à l’envie principale qui est de rallier le football (le film joue beaucoup sur les clichés du football, qu’ils soient liés aux joueurs ou même au staff technique) au film de genre. Entre séquence de combat dans les vestiaires, scène improbable entre un joueur célèbre et une fan qui veut devenir femme de footballeur ou même un règlement de compte entre entraîneurs et agent de joueur, tout est prétexte à l’amusement et c’est tant mieux. Le but d’un film de genre est de provoquer du plaisir chez le spectateur amateur de ce genre de spectacle. Il veut des séquences gores, mais également de l’humour (noir ou non) et un minimum de créativité. Il ne faut pas qu’un film qui se dit de genre se fixe des limites et Goal of the Dead dépasse les limites du terrain de football.

Le football est un sport d’équipe… pas la survie. Phrase d’accroche du film Goal of the Dead, cette phrase au demeurant banale, nous prouve qu’en réfléchissant un minimum, on peut réaliser un film de genre dont l’objectif principal est l’amusement, tout en gardant en tête une thématique qui doit être utilisée jusqu’à son paroxysme. Là où la Première Mi-Temps n’était qu’une simple mise en bouche, la Seconde Mi-Temps est un pur plaisir. Sans pour autant être un foutoir, celle-ci arrive à utiliser son thème principal pour créer des séquences d’actions, d’horreurs, mais également comiques. Goal of the Dead utilise sa phrase d’accroche à contre sens et démontre en usant de cliché avec humour et second degré, que le football est un sport marqué par l’égo de chacun, mais que face à la survie, chacun redescend de son pied d’estale et l’esprit d’équipe revient prendre sa place initiale.

Goal of the Dead est disponible dans toutes les bonnes boutiques en Coffret Double DVD et Double Blu-Ray entre 12.99€ et 14.99€, alors n’hésitez pas !

4/5Goal_of_the_Dead_Football_Critique_Image_7 Goal_of_the_Dead_Football_Critique_Image_8 Goal_of_the_Dead_Football_Critique_Image_9 Goal_of_the_Dead_Football_Critique_Image_10 Goal_of_the_Dead_Football_Critique_Image_11 Goal_of_the_Dead_Football_Critique_Image_12

Commentaires Facebook

1 commentaire sur “Goal of the Dead : Seconde Mi-Temps [Critique]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *