[Décryptage DVD] Les Recettes du Bonheur réalisé par Lasse Hallström

Les-Recettes-du-Bonheur-DVD-Blu-Ray

“Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler « le goût absolu »… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France, dans le paisible petit village de Saint-Antonin-Noble-Val. C’est l’endroit idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française. Jusqu’à ce que la passion d’Hassan pour la grande cuisine française – et pour la charmante sous-chef Marguerite – se combine à son don pour orchestrer un festival de saveurs associant magnifiquement les deux cultures culinaires. Le charmant village baigne désormais dans des parfums débordants de vie que même l’inflexible Madame Mallory ne peut ignorer. Cette femme qui était autrefois la rivale d’Hassan finira par reconnaître son talent et le prendre sous son aile…”

“Feel Good Movie” paru dans les cinémas français le 10 septembre 2014 n’a que très peu fait parler de lui au moment de sa sortie notamment à cause du dernier film d’Anne Fontaine, Gemma Bovery, paru le même mercredi de septembre. Malgré tout, le film eut un joli parcours en salles à l’international, raflant notamment pas moins de 54 millions de dollars de recettes aux États-Unis pour un budget de 22 millions. Les chiffres ne sont pas exceptionnels, mais ils sont plus que corrects pour un film de ce calibre qui est un “Feel Good Movie” certes, mais un petit “Feel Good Movie”. Car oui, au-delà de son casting international, Les Recettes du Bonheur est un conte poétique et romantique à la trame scénaristique convenue et aux personnages enfermés dans des archétypes fondés au début du cinéma hollywoodien. Prévisible et téléphoné, il se sait être tel qu’il est et mise donc énormément sur son thème principal qui est la cuisine et le mélange des saveurs. Et quand vous entendez “saveurs”, entendez “cultures”. C’est finalement en ça que le film Les Recettes du Bonheur arrive à sortir de son cocon et à offrir aux spectateurs une petite histoire inoffensive, mais belle et remplie de saveurs qui nous émoustillent par le biais d’une réalisation savoureusement gourmande.

bandeau1

De ce fait, faut-il craquer pour ce film dont la plus petite promotion repose sur le nom de ses deux producteurs exécutifs que sont Steven Spielberg et Oprah Winfrey ? Les Recettes du Bonheur est un bon petit film, mais un petit film avant tout. Donc vaut-il les 17.99€ maximum que coûte le DVD du film en magasin depuis sa sortie le 28 janvier 2015 ? Si l’on doit parler de contenu, Les Recettes du Bonheur ne dispose pas d’une édition aussi gourmande que son film ne l’est, mais soyons franc, on ne voit pas ce qu’aurait pu contenir de plus l’édition DVD d’un tel film. Quoi qu’il en soit, l’édition DVD éditée par Metropolitan Films pour la France, propose en plus du film deux suppléments que sont : “La Recette, Les Ingrédients, Le Voyage” et “Les Recettes de l’académie du goût”.

Alors que le premier est un joli petit making of qui revient sur le tournage du film par le biais de vidéos prises durant le tournage et de témoignages du casting durant tout juste 15 minutes (durée parfaite, ni trop longue, ni trop courte), le second module contient en réalité quatre vidéos de chefs cuisiniers de renom, qui expliquent et préparent quatre des recettes principales que l’on voit dans le film. C’est surprenant, car le film met un point d’orgue à ne pas vouloir entrer en détail dans la thématique de la cuisine et la préparation des plats. C’est vraiment anecdotique, mais ça reste une bonne idée, car ça permet aux spectateurs cuisinier ou tout simplement amateur de cuisine, d’approfondir son expérience en appliquant les recettes que les personnages appliquent au cours du film. À noter que l’édition Blu-Ray contient des bonus supplémentaires tels que des interviews de Steven Spielberg et d’Oprah Winfrey.

The Hundred-Foot Journey

bandeau1

Qualitativement parlant, que ce soit du point de vue visuel comme sonore, pas grand-chose à reproché à cette édition DVD. Avec son format d’image 2.40 : 1 – 16/9 traditionnel et ses pistes sonores Françaises et Anglaises 5.1 Dolby Digital, le spectateur habitué aux visionnages de DVD se trouve en terrain conquis. Ceux qui s’accaparent les versions DVD des films tout en sachant que les versions Blu-Ray sont tout aussi abordables même si plus cher de quelques euros, ne sont généralement pas regardant sur les détails techniques et ne cherchent pas la prouesse visuelle comme sonore. De ce fait, on retrouve une édition tout à fait convenable qui fait le job, comme on pourrait le dire. Visuellement c’est propre, le format utilisé n’écrase pas l’image et le contraste choisi permet au film de s’exprimer pleinement. On ne peut en demandé plus à un DVD, surtout pour un film comme celui-ci qui ne mise pas tout sur du grand spectacle.

Les-Recettes-du-Bonheur-DVD-Blu-Ray-Image

bandeau1

Un menu avec en fond sonore une musique bucolique et des images du film qui se succèdent les unes aux autres comme on disposerait des ingrédients de cuisines sur le billot, on est bien devant une édition DVD qui reprend les codes et thèmes de son film pour l’embellir et mettre le spectateur en condition dès la première seconde. Conventionnel dans le fond comme sur la forme, l’édition DVD du film Les Recettes du Bonheur ne surprend pas, mais ne déplais pas. Le spectateur qui souhaitait avant tout découvrir le film en aura pour son argent et n’en aurait demandé ni plus ni moins. À noter la présence d’une piste audio pour sourds et malentendants, ce qui est toujours un plus, surtout pour un film grand public comme celui-ci.

Les Recettes du Bonheur, DVD édité par Metropolitan Films, prix conseillé 17.99€.

Les-Recettes-du-Bonheur-Jaquette-DVD-Blu-Ray

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *