PopCorn Time n°4 – Suicide Squad : I’m Just Gonna Hurt You !

Suicide-Squad-PopCorn-Time

Synopsis : “Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?”


“I’m just gonna hurt you really, really, BAD.”

Soyons clairs, depuis l’annonce du film je suis excitée. Et encore plus depuis l’annonce du  prédécesseur d’Heath Ledger pour le Joker : Jared Leto. Étant une super – méga – fan du Monsieur, j’étais la première à crier au monde (enfin à Twitter) qu’il était le bon choix.

Après son incroyable interprétation dans le film de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club, les gens ont découvert Jared Leto, l’acteur . Bah non désolé il n’a pas attendu ce film pour être doué hein (Requiem For a Dream, Mr. Nobody, Cœurs perdus…). Pour moi c’était LE bon choix. Et niveau promo, c’était génial.

Suicide-Squad-Joker-Jared-Leto


Étape n°1 de la fan girl :

Jared Leto pose une première photo de lui avec les cheveux coupés… Puis en suite LA photo avec les cheveux verts  (Aaaaaaaaaahhhh, je ne me contrôle plus !)


Étape n°2 de la fan girl :

Première bande-annonce officielle, j’ai cru m’évanouir. Mais non je n’exagère pas ! Outre le cri du Joker (fabuleux !!) les autres vilains de la bande sont carrément géniaux et tout particulièrement la sublime Margot Robbie.


Étape n°3 de la fan girl :

Secondes bande-annonce sur la chanson de Queen « Bohemian Rapsody » : Waouuuuh ça explose partout c’est génial. Puis la promotion en a fait trop, du Joker et encore du Joker à outrance. C’est dommage ça nous a gâché un peu le suspens de son interprétation..


Étape Finale de la fan girl :

Mardi 2 aout c’est le moment : billet pour l’avant-première en main je compte les heures. IT’S TIIIIME ! Pop-corn géant et un coca dans les bras on est bien, c’est parti !

Et là c’est le drame…..


Suicide-Squad-Logo


Problème de 3D tout est flou ! Moment de panique quand je crois que ça n’arrive qu’à moi jusqu’à ce que toute la salle hue, cri et se plaint. On coupe le film… on attend, on râle et ils rembobinent. Là c’est vraiment parti. Je suis toute excitée ! Gros smile sur le visage.

Bon j’annonce, oui j’ai apprécié le film, et non je n’y trouve pas que du négatif (et pourtant, je l’ai vu en VF et 3D : un courage et un amour sans limites).Alors oui c’est une petite déception. Avec une promo aussi intense, on s’attendait au caviar du film de super héros.


« Bon ce n’était pas du caviar. De toute façon, t’as déjà goutté du caviar ? Je te le dis c’est dégueulasse. »


Alors non Suicide Squad n’est pas la daube ultime de l’année, non il n’est pas pire que Green Lantern (faut pas déconner oh !).

Commençons par le casting qui est une réussite. Viola Davis parfaite, Will Smith porte à bout de bras le film avec Margot Robbie, il revient à son plus haut niveau et ça fait plaisir ! Et Jared Leto ? Parlons-en. Bah il fait le job ! Son interprétation du personnage iconique est novateur et différent. Il arrive à ne pas nous faire penser aux autres interprètes, notamment à Heath Ledger. Tous deux incomparables, deux personnages avec une folie différente. Beaucoup notent qu’il est trop peu présent :


« Eh oh les gars c’est un film sur la Suicide Squad pas le Joker. On le savait très bien qu’il serait qu’un personnage secondaire. »


Après (ça me fait mal de le dire) mais il a tendance à en faire trop… Parti pris de David Ayer qui voulait un Joker psychopathe, on aime ou on n’aime pas. Son duo avec Harley Quinn fonctionne, mais cette relation complexe mérite d’être plus approfondie, on est frustré.


Suicide-Squad-Joker-Harley


Le défaut du casting pour moi est Cara Delevingne. (Sorry girl, mais tu n’es pas bonne). Elle a tendance à surjouer, c’est dommage ! Les personnages sont un peu trop nombreux à mon goût. Mis à part Deadshot et Harley Quinn qui se démarquent du groupe et sont les personnages les plus développés on ne sait rien des autres, finalement il n’y a pas de  réels attachements.

Deux caméos non négligeables pointent le bout de leur nez et j’ai trouvé ça assez cool : Batman (Ben Affleck) qui montre encore une fois qu’il est le bon choix et un certain Flash (Ezraaaaaaaa !!!!!!! hiiiiiii).

Je ne vous ai pas parlé de la bande sonore ! J’ai A-DO-RÉ ! Mais elle divise. Certains la trouve géniale et aussi déjantée que le film (y’avait même du Eminem !). Et pour les autres c’est du raté, juste un enchaînement de chansons connues qui ne fonctionne pas avec les scènes d’action.

Suicide Squad a beaucoup de défauts, c’est brouillon, comme une impression qu’il fallait vite finir le film pour la sortie le 3 août. Et c’est dommage. On attendait un film plus sombre et finalement on nous sert un gros gâteau tout coloré…


Ah, j’allais oublier :

Ce n’est pas parce qu’on voit les cuisses de Margot Robbie que le film est sexiste. Alors oui Captain Boomerang dit à Harley Quinn qu’elle est bonne. Jay Courtney interprète du personnage en question, ayant déclaré : “Il est sexiste, raciste, c’est une véritable merde et j’ai complètement embrassé ce rôle.”. Étant moi-même une femme je ne me suis pas sentie outrée ou gênée par le film. Voir une Harley Quinn sexy ne m’a pas choquée. Ce n’est qu’un personnage, c’est ce personnage qui veut ça, elle est provocante et en joue avec son physique. (De toute façon, on le sait les  femmes gouverneront bientôt le monde).


Suicide-Squad-Harley-Quinn


Petit conseil : évitez la 3D qui est inutile et fuyez la VF, c’est beurk beurk beurk !


“Bref, Suicide Squad déçoit, mais c’est plutôt fun !”
@jess_tchb

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *