PopCorn Time n°2 – Money Monster : On ne refuse rien à Julia Roberts !

PopCorn-Time-Money-Monster

Synopsis : Lee Gates est une personnalité influente de la télévision new-yorkaise. Il anime l’émission financière Money Monster avec son style décalé et humoristique. Un jour, Kyle, un spectateur ayant perdu toutes ses économies pendant un crack boursier, en suivant les conseils de Lee, débarque sur le plateau de l’émission avec armes et explosifs et le prend en otage en direct devant des millions de téléspectateurs.

Lire la Critique du film

On ne refuse rien à Julia Roberts !

giphy (1)


Cannes 2016, Julia Roberts monte ENFIN les marches du palais pour présenter hors compétition Money Monster avec tout le reste du casting – et pieds nus !! Et oui c’est Julia, et on ne dit pas non à Julia. Elle veut enlever ses chaussures pour être à l’aise sur le tapis rouge ? Bah tu la laisses, parce que c’est Julia Roberts. C’est Vivian Ward de Pretty Woman, La fée Clochette de Hook (bon d’accord mauvais exemple), Erin Brockovich, enfin t’as compris, on ne dit pas non à Erin Brockovich.

Faisons un point : George Clooney + Julia Roberts : j’ai très envie de voir ce film. Jodie Foster derrière la caméra : je dois y aller. Ah il y a Jack O’Connell, le petit jeune du film Invincible aussi dedans ? J’y vais dès que j’ai deux heures de libre !


MONEY MONSTER PHOTO5MoneyMonster


Money Monster est un thriller plutôt plaisant. Même s’il me manque quelques rebondissements pour que ce soit une vraie réussite, j’ai passé un bon moment. Alors je vais t’avouer, il y a quelques moments je captais un peu rien, ça parle finance, algorythme, trading… Pfiou ! Un peu galère.

« Ce film c’est aussi et surtout un super casting ! »

Julia Roberts en réalisatrice donne le la, son personnage va continuer à faire son boulot, transformant la prise d’otage en véritable émission live. Jack O’Connell est très juste en homme ruiné et au fond du trou, il nous montre encore une fois toute l’étendue de son talent. Quant à George Clooney, même s’il est limite durant les scènes burlesques, il reste convaincant le reste du film, à la fois drôle et émouvant.

Jodie Foster réussit à nous démontrer la façon dont la spéculation financière envahit notre planète, et critique avec brio la télévision-poubelle d’aujourd’hui. Cependant elle ne révolutionne pas le genre, Money Monster reste un banal film à suspense.


Bref, c’était divertissant mais pas excitant.
@Jess_tchb


Rendez-vous samedi 4 juin pour un PopCorn Time n°3 dédié à un certain X-Men Apocalypse !

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *