Mon Cinématographe à Cannes E06 – Xavier Dolan, un cru 2016 vraiment décevant ?

Festival-de-Cannes-2016-Mon-CInematographe-CineCinephile

La 69e édition du Festival de Cannes a débuté depuis maintenant cinq jours et tellement de films ont été vus, critiqués et analysés que chaque jour on en oublie ce qui a été présenté la veille. Parmi ces derniers, certains d’entre eux sont d’ores et déjà parus sur nos écrans de cinéma français, ce qui est une très bonne chose afin que le spectateur puisse voir certains des films qui font l’actualité.

 


Mon Cinématographe à Cannes : épisode 6

En partenariat avec Mon Cinématographe, cette année nous allons vous proposer les reportages présentés et montés par Antoine Julien que vous allez pouvoir voir à l’écran. Bah dans votre écran. Vous m’avez compris, on s’est compris, tout va bien. Pour cette courte, mais intéressante nouvel épisode avec un retour sur l’hommage rendu à Robert de Niro par le Festival, Antoine Julien de Mon Cinématographe, a décidé de reprendre de la hauteur. Pour l’occasion, il a même sorti les lunettes de soleil. Glamour et Paillettes, mots d’ordre du Festival de Cannes !

Au programme de ce nouvel épisode : Baccalauréat, drame roumain réalisé par Cristian Mungiu présenté en compétition officielle, ainsi qu’un certain Jusque la fin du Monde réalisé par celui qui n’a que 27 ans, mais qu’on ne présente déjà plus, Xavier Dolan. Alors verdict ?

Par ailleurs si vous aimez ses reportages, n’hésitez pas à faire un tour sur sa chaîne YouTube où sont présents reportages, mais aussi des interviews de qualité.



Second film roumain présenté à l’occasion de cette 69e édition du Festival de Cannes, Baccalauréat est une nouvelle fois un film sur lequel je n’ai alors rien à dire. Mais alors rien à dire, c’est pour vous dire. Ah si une chose. Ayant pu voir les films : “La Fille Inconnue” réalisé par les Frères Dardenne, ainsi que “I, Daniel Blake” réalisé par Ken Loach et présentés tous deux en compétition à Cannes, je me disais que la médecine devenait une profession à la mode au cinéma en 2016. Cette simple supposition s’affirme une nouvelle fois avec ce Baccalauréat qui raconte l’histoire de Romeo, médecin dans une petite ville de Transylvanie.

Il est beau de voir qu’un si noble métier, qu’est celui de médecin, passionne tant les cinéastes, mais ne serait-ce pas qu’une passade, qu’un simple phénomène de mode ? D’après Antoine Julien, ce Baccalauréat est véritablement un film intéressé et intéressant. Pour la France, on retiendra le cinéaste et ancien médecin : Thomas Lilti qui avec Hippocrate et Médecin de Campagne aura réussi à rendre deux beaux hommages envers la médecine.

Pour les intéressés, Baccalauréat n’a pour le moment toujours pas de date de sortie pour les salles françaises. Il faudra donc être patient !

Baccalauréat-Cannes-2016


Xavier Dolan. Pour ceux qui me connaissent, vaste sujet que celui de ce jeune cinéaste si talentueux. Oui, je – et je parle bien subjectivement dans ces articles cannois – ne suis pas un adepte de son cinéma. Un cinéma qui ne me parle pas, qui ne me touche pas, ne m’émeut pas. Cependant, en toute objectivité, il est indéniable qu’il est un surdoué du cinéma. Réussir de telles prouesses à un tel âge serait tout simplement impensable, mais il l’a fait et bravo à lui. Juste la Fin du Monde est un film très attendu, mais également un film déjà décrié par beaucoup. Décrié non pas, car c’est une adaptation, mais décrié à cause de son casting.

Un casting cinq étoiles, composé de tous ceux que les Français aiment critiquer avec vigueur. Marion Cotillard, Léa Seydoux, Gaspard Ulliel… ils sont tous réunis. Ne manquerait plus que Mélanie Laurent et tout serait réuni pour faire du film, LE film du moment. Les retours sur cette nouvelle œuvre ne sont pas des meilleurs, comme le confirme Antoine Julien. Il en reste cependant un film qui, très étrange, attise ma curiosité. Les retours d’une part et les deux extraits du film disponibles en ligne de l’autre. Je suis curieux de voir ce que va donner cette fin du monde et qui sait, peut-être que le film le plus décrié par les spectateurs sera le Xavier Dolan le plus accessible aux non-amateurs du cinéaste québécois !

Wait & See comme on dit. Rendez-vous le 21 septembre 2016 dans les salles françaises pour découvrir cette nouvelle réalisation signée Xavier Dolan.

Juste-la-Fin-du-Monde-Cannes-2016


Maintenant, on vous donne rendez-vous cette nuit pour le dernier épisode de “Mon Cinématographe à Cannes” et ces les prochains jours pour retrouver les critiques écrites du film de Park Chan-Wook, Mademoiselle; du film d’animation La Tortue Rouge, ou encore du nouveau film des Frères Daredenne : La Fille Inconnue. Sans oublier les nouveaux et derniers numéros de cette saga qu’est Mon Cinématographe à Cannes.

Twitter à suivre : @MCinematographe@CineCinephile

Article version Mon Cinématographe

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *