Le Dernier des Templiers° {Critique}

 “Après des années de croisade en Terre sainte, le templier Behmen et son fidèle compagnon, Felson, reviennent en Europe, désabusés. Alors qu’ils aspirent à une vie paisible, ils découvrent leur pays ravagé par la peste noire et se retrouvent appréhendés par les hommes du Cardinal.
Accusés d’avoir déserté, ils risquent la prison. Ils n’ont pas d’autre choix que d’accepter une étrange mission. Ils doivent escorter une mystérieuse jeune femme, désignée comme une sorcière responsable de l’épidémie, jusqu’à un lointain monastère où elle sera jugée et où sera pratiqué un ancestral rituel purificateur…
À travers des terres hostiles et dévastées par la maladie, dans des contrées sauvages, Behmen, Felson et quelques autres, se lancent dans le plus dangereux et le plus fascinant de tous les périples. Alors qu’aux yeux de Behmen, la jeune femme apparaît de plus en plus comme un bouc émissaire, d’étranges phénomènes se produisent. Tous ne vont pas tarder à découvrir les effroyables forces qui les attendent…”

Mais que ce passe t’il dans la tête de Dominic Sena ? En 2000 et 2001 il nous a livré deux excellents films qui étaient 60 Secondes Chrono et Opération Espadon. Pendant 8 ans il a rien fait et arrive en 2009 avec un film non pas mauvais mais moyen. Et là il nous a fait un grand n’importe quoi avec Le Dernier des Templier ou plutôt Season of The Witch je préfère. C’est un film qui jongle avec le fantastique et l’action. Il ne s’assume jamais et quand il va au bout c’est du grand n’importe quoi à l’image de la fin du film. Ce film est un cliché des films américains qui fonctionnent au box office mais sont ridicules.

Tout d’abord on a un scénario qui peut pourquoi pas fonctionner mais il aurait fallut approfondir le coté fantastique avec la sorcière. Faire un film plus sombre voir plus violent a l’image d’un film de Guillermo Del Toro tel Le Labyrinthe de Pan. Il nous faudrait plus de noirceur pour que le spectateur soit imprégné de cette histoire, puisse s’immerge dans le film. Là on sent que le réalisateur à voulu faire un film tout public mais avec un léger coté sombre. Tous ca pour faire de l’argent.
Des séquences du films sont pas si mal mais la quasi totalité des scènes de batailles, de combats sont brouillonnes et pas bonnes. Surtout pour celle du début avec les templier qui est mauvaise et moche. Car le film utilise bien la lumière, les lampes torches… Mais pour ce qui est de la mise en scène c’est pas du tout ca, il y a trop de plans resserrés. Les couleurs de fond qui sont là pour nous montrer la pureté et les ténèbres sont trop mis en avants. On dira trop c’est trop. Et pour que le film fonctionne autant mettre une vedette en premier plan ca serait pas mal.

Et voilà qu’arrive Nicolas Cage, un acteur avec un grand talent mais qui fait de plus en plus de film dans lesquels il ne peut s’exprimer. Des films à grand budget mais niais et peu intéressant tel L’Apprenti Sorcier, Ghost Rider ou même Next. A quand un film ou il excelle comme Lord Of War ou Windtalkers. Dans les seconds rôle on retrouve Ron Perlman, un acteur que j’apprécie pas mal mais qu’on ne voit pas assez souvent. C’est un acteur qui a une “gueule”, une carrure, une forte présence mais un charisme très faible. Et c’est dommage qu’il n’est quasiment jamais fait de rôle à ca mesure à part peut être le premier Hellboy ou La Cité des Enfants Perdu. Dans ce film il est trop en retrait et même son personnage n’est que l’acolyte du “Héros”. Sinon on a une actrice qui m’a pas mal surprit et que j’ai trouvé convaincante c’est Claire Foy. C’est une petite surprise, elle arrive à procuré un minimum de suspense et c’est pas gagné et même sa façon d’incarné la sorcière est pas mal.

Et pour finir un très bon point et ca fait pas de mal c’est pour la bande son qui est signé Atli Orvasson. Serte elle est énormément inspiré par Gladiator ou même un peu par Pirate des Caraïbes mais le coté épique de la musique fait plaisir à entendre quand les séquences sont longues et pas forcements très intéressantes.

Donc un film qui est fait pour ramener de l’argent. Des clichés en veut tu en voilà. Un casting en demi teinte, un scénario trop peu approfondi et trop américain. Mais une bande son convaincante et une actrice assez surprenante. Je le conseille donc pas au cinéma mais pourquoi pas dans quelques mois dans votre salon et en sous titré car la Vf est très mauvaise, ca reste un film divertissement mais complètement oubliable.


Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *