[Décryptage Blu-Ray] Secret d'État réalisé par Michael Cuesta

Secret-d-etat-Blu-Ray-DVD

“Une vérité incroyable se dessine : les rebelles du Nicaragua travailleraient directement avec la CIA pour introduire de la cocaïne aux États-Unis et l’argent résultant de ce trafic servirait à armer les milices des Contras que veulent soutenir les États-Unis. Pour faire exploser la vérité, Webb prend tous les risques et se rend au Nicaragua afin de soutirer des informations essentielles au baron de la drogue Norwin Meneses. Il écrit bientôt une série d’articles qui secoue l’Amérique tout entière…
Webb devient alors une cible pour les journalistes rivaux mais aussi pour les responsables du trafic : un véritable complot se trame contre lui… “

“Entre une mise en scène anecdotique qui n’a que pour but principal de servir et faire avancer l’histoire et une réalisation convenable, mais convenue à cause d’un cadrage qui se focalise essentiellement sur l’action et sur les acteurs, délaissant totalement le jeu avec les décors et environnements, Secret d’État possède la technique d’un film de commande auquel les producteurs auraient pu attaché n’importe quel jeune réalisateur n’ayant pas encore de véritable patte en tant que cinéaste…Un Jeremy Renner épatant et une histoire intéressante dans le fond, mais une forme convenue et un manque cruel d’audace font passé Secret d’État du film nécessaire au divertissement plaisant.” Avis fondé lors du visionnage du film à sa sortie en salles et qui n’a pas changé depuis. Film très intéressant, car retraçant avec exactitude une enquête dont nous ne nous souvenons pas forcément, Secret d’État n’a pas pour autant eu le succès escompté. Avec tout juste 130.000 entrées en France, on aurait pu espéré mieux pour ce film même si dans le fond, il ne possède pas que des qualités. Néanmoins, le second long-métrage de Michael Cuesta s’offre (comme tout bon film qui se respecte) une seconde vie en vidéo. Est-ce que le distributeur a mis les petits paquets dans les grands afin d’attirer un public plus large qu’à sa sortie salles ?

Voir Critique Complète du film Secret d’État

Plus d’images du film Secret d’État

Kill-The-Messenger-Image-Jeremy-Renner-6

Bandeau

La réponse va être claire et nette : non. Quelques jours après la sortie vidéo de Secret d’État, a débarqué dans les mêmes rayons, le fameux Interstellar. Interstellar est un film qui n’a aucun public à conquérir. Grand succès salle et une réputation déjà fondée et solide, l’édition vidéo concoctée par la Warner est somptueuse, car repose sur plusieurs modules dévoilant les dessous de la création du film, ainsi que sur un documentaire d’une heure revenant sur toutes les théories utilisées dans le film. Les Blu-Ray et DVD du long-métrage se sont et continueront à se vendre comme des petits pains, contrairement à ceux de Secret d’État. Films radicalement opposés, Secret d’État a besoin de conquérir un public et de faire parler de lui pour ne pas disparaître au fond des tiroirs, mais malheureusement, ses éditions Blu-Ray et DVD sont loin d’être intéressantes. En sus du film, nous retrouvons au total 4 modules de bonus, ainsi qu’un commentaire audio. Du contenu certes, mais celui-ci n’est tout simplement pas intéressant.

Tout d’abord, nous retrouvons 10 minutes de scènes coupées. Si ces dernières ont été coupées, ce n’est pas pour rien, puisqu’elles n’apportent rien au film en lui-même. Quelques répliques par ci, quelques répliques par là, les scènes proposées sont majoritairement des rallonges de scènes déjà existantes dans le film. Le film se suffit à lui-même et les scènes rallongées n’ont que peu d’intérêt. Au vu du film, qui n’est autre que l’adaptation du roman écrit par le journaliste Gary Webb, nous avons envie d’en savoir plus sur l’histoire et l’enquête menée par le journaliste. Le film apporte des éléments intéressants, mais c’est le moment pour nous en apprendre encore plus en s’appuyant sur des documents, vidéos et déclarations. C’est là qu’interviennent les trois modules principaux de l’édition vidéo que sont :

  • Un casting d’exception
  • Tournage en Géorgie
  • Le Crack en Amérique

Des titres aguicheurs et révélateurs sur le contenu de chaque module, sauf que ces derniers possèdent chacun une durée de moins de 3 minutes et sont aussi riches et intéressants qu’un spot promotionnel ou une interview télévisée à une heure de grande écoute. Alors que les deux premiers ne nous apprennent rien si on a été un minimum attentif à la promotion du film lors de sa sortie en salles, le troisième est un peu plus intéressant grâce à la participation de Ricky Donnell Ross. Grand trafiquant de drogue, celui-ci nous dévoile de façon très légère et sans entrée dans les détails, sa participation au cours de l’enquête de Gary Ross. C’est intéressant, mais le sujet est survolé. Et il en va de même pour le commentaire audio du réalisateur. Intéressant par moments, il ne nous apprend que peu de choses, donne peu d’anecdotes liées au tournage (peut-être qu’il n’y en a pas, c’est un fait) et on s’ennuie fermement. À noter que ce commentaire audio en anglais ne propose pas de sous-titrages. Est-ce un problème lié à ma version ? Je suppose et espère que oui.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=_Tn2imHNw6E&w=640&h=360]

Bandeau

Vous l’aurez compris, avec ses moins de 20 minutes de bonus, Secret d’État ne possède pas le contenu attendu. Il manque clairement un véritable “documentaire” ou montage sur voix off avec en illustration des documents liés à l’enquête. Quelque chose qui permet de faire vendre des Blu-Ray et DVD afin d’offrir au film une seconde vie. Ici le contenu est pauvre et peu intéressant. Si l’on doit parler du film en lui même, que ce soit visuellement ou sonore, l’édition s’en sort remarquablement bien et offre aux spectateurs une expérience identique à celle proposée au cinéma. Les couleurs sont belles, pas de saturations ni de luminosité accrue, bien au contraire. Le DTS Master Audio 5.1 fait le travail escompté que ce soit pour la piste anglaise comme française. Le menu principal est bien optimisé et les temps de chargement sont raisonnables. Tout est réuni pour que le spectateur passe un bon moment et découvre le film dans des conditions exemplaires. Malheureusement, je ne conseille pas pour autant son achat, au prix de sa sortie. Pour ceux qui veulent découvrir le film, attendez une baisse de prix et à 14.99€ ou moins et l’achat en vaudra la peine. À 24.99€ en Blu-Ray ou 19.99€ en DVD c’est clairement trop cher pour le contenu proposé.

Secret d’état, édité par Metropolitan Vidéo et disponible aux prix de 24.99€ en Blu-Ray et 19.99€ en DVD

Secret-d-etat-Blu-Ray-DVD-Jaquette

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *