[Critique] The Patrol réalisé par Tom Petch

The-Patrol

Synopsis : “En 2006 au Royaume-Uni, le Ministre de la Défense annonce le déploiement de troupes britanniques dans la province d’Helmand en Afghanistan. Il précise : “nous serions heureux de quitter l’Afghanistan sans avoir tiré un seul coup de feu”. The Patrol met en avant un mentor opérationnel de l’armée britannique et son équipe de liaison en accord avec les actions menées par l’OTAN. Alors que l’insurrection des Talibans pèse de plus en plus sur les soldats, les problèmes liés à leurs opérations obligent les hommes à se remettre en question et à remettre en question leur rôle dans cette guerre.”


Chaque année plusieurs films sur la guerre sortent au cinéma et directement dans nos écrans. Le genre a été passé en revue sous tous les angles. Et même si les histoires ne se ressemblent pas ainsi que dans les détails et le traitement, on a souvent droit à toujours la même chose. The Patrol est le premier long métrage de Tom Petch. Racontant le quotidien d’une escouade britannique en Afghanistan, The Patrol ressemble sur le papier grandement à ce qui se fait partout ailleurs dès qu’on traite de conflit au Moyen-Orient. Mais la promotion, bien que très sobre, laisse entendre que Tom Petch va donner au 7e art une œuvre à la hauteur de Démineur, excellent d’intensité.

The Patrol c’est l’histoire d’une équipe de soldats britannique envoyée en Afghanistan. On suit la vie de ce groupe pendant quelques jours dans le désert afghan. Tom Petch approche de manière documentaire les individualités de cette équipe. Il y dépeint leurs relations, les moments de camaraderies, au cœur de la tension de la guerre, une bande d’amis qui conversent. On y croit et le réalisateur rend ces moments convaincants. Les échanges paraissent authentiques. Cependant, l’immersion n’est pas au rendez-vous, on se sent à l’extérieur du groupe. L’immersion n’est pas totale, car le parti pris du réalisateur est de proposer un point de vu documentaliste à l’œuvre, de présenter une fiction à valeur informative.

The-Patrol-Movie-1The-Patrol-Movie-2

Rendre tout le plus réaliste possible. Ce qui créer une distance entre le film et le spectateur, empêchant l’immersion et tout ce qu’il en découle : on a du mal à s’attacher aux personnages et à rentrer dans l’histoire. Outre le fait d’assister à quelque chose de peu passionnant, on peut tout de même noter la beauté des paysages. Des paysages qui sauveront de l’ennui à plusieurs reprises, même s’ils ne peuvent pas faire de miracles pour ce qui est des scènes de dialogues. Des scènes écrient à la va-vite, tuant le rythme sans apporter d’éléments cruciaux. Long de 1 h 22, The Patrol en paraît bien plus. On peut comprendre que le sujet tienne à cœur à Tom Petch. Il veut montrer au monde l’horreur qu’est l’Afghanistan, et la guerre en général. Pourtant, son film ne sert pas son propos. La mort de l’un des personnages devrait déclencher une certaine émotion. Il n’en est rien tant le réalisateur prend son temps, donnant une mort qui passe quasi inaperçue à cause d’une mise en scène trop rallongée. S’ajoute encore le fait de détachement vis-à-vis des personnages qui ne permet pas de prendre conscience de l’ampleur de la guerre, les enjeux sont inexistants.

Pour finir, un petit mot sur l’édition DVD en elle-même, puisque oui, The Patrol est un film paru en Direct to Vidéo le 16 août 2015. Paru en toute discrétion. Dipsonible en DVD et Blu-Ray, vous retrouverez sur la galette un seul et unique bonus. Ce qui n’est pas une immense surprise et qui est même plutôt bien, car la majorité des Direct to Vidéo n’ont même pas le droit au moindre bonus. Ici, les éditeurs nous permettent de découvrir l’envers du décor et la vision de Tom Petch sur son film. Un making of de 30 minutes, somme toute très intéressant, même si fortement classique dans le fond comme la forme. On ne se plaindra pas et on est même assez satisfait de pouvoir le voir. Un making of étant toujours très intéressant même si l’on n’a pas apprécié le film, car il nous permet d’avoir quelques mots du réalisateur ou même des acteurs et membres de la technique. Making of disponible à la fois sur l’édition DVD et l’édition Blu-Ray.

The-Patrol-Movie-3

En Conclusion :

The Patrol est un film à mi-chemin entre le documentaire et le film de fiction. En combinant un sens du rythme qui appartient plus au premier support et un découpage propre au second, Tom Petch ne réussit pas son pari de proposer un film de guerre à petit budget, à la fois captivant et intense. Pour autant ce n’est pas une mauvaise première réalisation, mais au simple visionnage de ce long-métrage, l’on peut en attendre plus de Tom Petch dans le futur. Un réalisateur qui pourrait nous promettre de belles choses, mais qui nous laisse ici pantois face à un premier film qui se cherche et ne réussit pas à nous scotcher.


Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *