[Critique] Spy réalisé par Paul Feig

Spy

Synopsis : “Susan Cooper est une modeste et discrète analyste au siège de la CIA. Héroïne méconnue, elle assiste à distance l’un des meilleurs espions de l’agence, Bradley Fine, dans ses missions les plus périlleuses. Lorsque Fine disparaît et que la couverture d’un autre agent est compromise, Susan se porte volontaire pour infiltrer le redoutable univers des marchands d’armes et tenter d’éviter une attaque nucléaire… “


Spy est une comédie de Paul Feig, réalisateur d’épisodes de série en tous genres et du long métrage Mes Meilleures Amies. Avec un beau casting composé de Melissa McCarthy, Jude Law, Jason Statham et une flopée de seconds rôles plus ou moins connus, Spy met en confiance et laisse présagé une bonne comédie. Le plus intrigant dans ce Spy c’est la présence de Jason Statham. Après avoir incarné le grand méchant dans le dernier opus de la saga Fast & Furious, il s’attaque dans Spy, une comédie d’espionnage. C’est là son premier véritable rôle réellement comique.

À titre personnel, ce Spy ne me disait rien. Une bande-annonce peu originale qui faisait penser à n’importe quelle comédie américaine. Une actrice principale au personnage complètement stéréotypée et une histoire vue et revue, m’ont dans un premier temps conforté dans mon idée de film déjà fait, déjà vu, déjà oublié. Et pourtant, Spy est une belle surprise. Présenté comme un film comique sur le thème de l’espionnage, Spy est loin de la basique parodie. Spy est consistant, c’est une comédie d’action. Paul Feig réalise une vraie prouesse en offrant au spectateur des scènes d’action d’une qualité rarement vue, qui dépasse même certains films d’action.

Dès les premières minutes, on entre dans le vif du sujet, le long métrage ne prend pas son temps. La première situation comique fait qu’on accrochera ou pas au reste du film. Toujours un humour surprenant, parfois fin, parfois gras. Les répliquent fusent, les acteurs se lancent dans des joutes verbales, à qui sera le plus drôle. Parmi eux, un duo, McCarthy/Law qui fonctionne à la perfection. Quant à Jude Law, il est parfait dans un rôle d’un James Bond un peu niais et à côté de la plaque. La plupart des situations comiques jouent sur des clichés du cinéma d’espionnage. Feig les retourne et en fait des situations inattendues.

La vraie surprise de Spy c’est Jason Statham qui a un véritable potentiel comique. Ses apparitions sont toutes réussies et il apporte vraiment une touche particulière au film. Quant aux seconds rôles, ils sont tous bons, à une exception près, très bons. En effet, le personnage de Nancy, joué par Miranda Hart est d’une lourdeur vraiment dérangeante. Ça n’entache pas pour autant le reste, mais ses apparitions sont désagréables, ne font pas rire et cassent la rythmique comique du film. Après avoir commencé sur les chapeaux de roues le film s’essouffle en milieu de course, pour repartir sur un bon rythme. On ne s’ennuie pas une minute et les 2h en font moitié moins.

En Conclusion :
Ardoise

A ma grande surprise, Spy est une très bonne comédie tout en étant un très bon film d’action et d’espionnage. Le long métrage de Paul Feig est une réussite. L’humour fonctionne parfaitement et Jason Statham est excellent dans son rôle. Ça faisait longtemps que je n’avais pas vu une salle rire autant.


Spy-Movie-Image-1 Spy-Movie-Image-2Spy-Movie-Image-4

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *