[Critique] FRAT : Force de Frappe Anti-Terroriste, la série exclusive à CanalPlay

FRAT-Force-de-Frappe-Anti-Terroriste

Synopsis : “En 2017, suite à une vague d’attentats sans précédent, le Patriot Act est voté en France. FRAT, une unité de lutte contre le terrorisme est alors créée.


Depuis le début des années 2000, le cinéma avance petit à petit, mais ne subit pas d’évolutions majeures. Du côté de la télévision, c’est toute autre chose, notamment du côté des États-Unis. Prison Break, Heroes, Lost, Fringe et maintenant The Walking Dead, Game of Thrones, Hannibal et j’en passe des meilleurs, les séries télévisées ont des castings de prestige, mais surtout renferme très souvent des scénaristes et réalisateurs plus prestigieux qu’au cinéma. La série télévisée n’est plus ce qu’elle a été et fait jeu égal avec le monde du cinéma. Depuis quelques années maintenant, c’est la France qui est touchée par cette mise en avant de la série télévisée. Malheureusement, les Français n’y sont pas habitués et pour une majorité du grand public lorsqu’on parle de série télévisée française, ils pensent à Joséphine Ange Gardien, Navarro… Le français il est borné et ce n’est pas nouveau. Donc pour ceux qui disent que les séries télévisées françaises c’est de la merde en faisant des généralités, renseignez-vous un minimum avant de parler. Qu’on le veuille ou non, la série télévisée française évolue de très belle manière que ce soit sur le service public (Disparue étant une série de très bonne qualité par exemple) ou sur les chaînes privées (les créations originales canal+ sont très souvent excellentes). Alors qu’on vous parlera à la fin du mois de mai de la nouvelle création Canal+Le Bureau des Légendes, nous allons ici même nous attardé sur une web série qui est proposée intégralement dès ce 11 mai sur le nouveau service de chez CanalPlay.

Existant depuis quelques années maintenant, CanalPlay propose un service de vidéo à la demande avec un catalogue de films assez récents qui peuvent plaire à un très large public. Ce catalogue comportant des films qui seront ou ont été diffusé sur les chaînes du groupe Canal. Dès aujourd’hui, CanalPlay lance un nouveau programme avec leurs propres séries, dans le but de concurrencer Netflix dans une moindre mesure bien évidemment. Tout cela débute avec FRAT : Force de Frappe Anti-Terroriste, une web série, plus qu’une série à proprement parler. En effet, vendue comme une série à part entière, FRAT peut être plus facilement considérée comme une web série, puisqu’elle possède en tout et pour tout 10 épisodes d’environ 5 minutes chacun. C’est court, très court, mais est-ce pour autant inintéressant ? La réponse est simple : c’est non. Un programme de la sorte était dans les mémoires depuis quelque temps maintenant afin de lancer le nouveau service de la chaîne, mais c’est véritablement en janvier 2015 que tout s’est accéléré. Ancien analyste en intelligence économique au ministère de la Défense, Frédéric Josué est à l’origine du projet et s’est attaché pour l’occasion les services de Shaun Severi, réalisateur de courts métrages et de publicités. Doté d’une réalisation solide, même si ne cherchant pas à tout prix le cadre parfait, mais avant tout de mettre en avant les cinq acteurs, Frat est une série qui vaut pour ce qu’elle raconte avant tout.

Série qui surfe sur l’actualité diront certains, ce qui n’est pas faux, mais lorsqu’on voit les dix épisodes, on voit avant toute une série qui joue avec cette actualité et cherche des solutions. Ne cherchant pas à mettre mal à l’aise le spectateur, les dialogues ne tentent pas de s’inscrire dans un contexte réaliste en citant des évènements passés. Les protagonistes sont majoritairement enfermés dans deux pièces et n’en sortent pas. Pendant 45 minutes va se jouer un règlement de compte psychologique entre quatre membres d’une unité anti-terroriste et un terroriste présumé. Véritable huis clos, la série ne va pas chercher à montrer ce qui se passe en extérieur afin de conserver et amplifier ce sentiment d’oppression et cette lutte verbale et psychologique qui se joue entre les personnages. Personnages aux personnalités stéréotypés, mais dont les réactions vont petit à petit conduire le spectateur à se demander ce que relève du vrai et du faux. Là où la série est véritablement intéressante, c’est dans la cohérence existante entre le thème de l’enfermement et le jeu que mènent les membres de l’unité. Dans un objectif de déstabilisation, ils vont tout tenter pour faire avouer le terroriste présumé. Cependant, le spectateur n’est pas dans la confidence et il va lui falloir déterminé le vrai du faux. Les épisodes s’enchaînent et montent en puissance. Les personnages montant en pression, la violence s’accroit et les rebondissements surprennent de plus en plus jusqu’à un cliffhanger aussi intéressant que déroutant.

En Conclusion :

Le format court aidant, FRAT gagne en intensité et en nervosité au fil des minutes, ne laissant jamais le spectateur sur sa fin. On n’a pas le temps de s’ennuyer, mais néanmoins, pour une série c’est beaucoup trop court. C’est efficace, rondement mené et intense, mais on aimerait maintenant en avoirArdoise plus. L’idée initiale est bonne et les 10 épisodes feraient un excellent pilote. Les personnages demandent qu’à être développés et maintenant qu’on sait ce dont ils sont capables d’un côté comme de l’autre, on ne demande qu’à entrer dans une chasse à l’homme aussi intense que ce huit clos. FRAT est donc une série que l’on conseille, qu’il faut voir avant de se faire “spoiler” sur les réseaux sociaux, car elle repose sur de véritables rebondissements, mais qui nous laisse sur notre faim. Une bonne mise en bouche pour un futur chez CanalPlay.


 

FRAT-CanalPlay-Image-7 FRAT-CanalPlay-Image-1 FRAT-CanalPlay-Image-2 FRAT-CanalPlay-Image-3 FRAT-CanalPlay-Image-4 FRAT-CanalPlay-Image-5 FRAT-CanalPlay-Image-6

Commentaires Facebook

2 commentaires sur “[Critique] FRAT : Force de Frappe Anti-Terroriste, la série exclusive à CanalPlay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *