[Critique] Colt 45 réalisé par Fabrice Du Welz

Colt_45_Cinéma_Policier_Affiche

“Armurier et instructeur de tir à la Police Nationale, Vincent Milès est expert en tir de combat. À seulement 25 ans, ses compétences sont enviées par les élites du monde entier mais dans la plus grande incompréhension de la part de ses collègues, Vincent refuse obstinément d’intégrer une brigade de terrain. Son destin bascule le jour où il fait la connaissance de Milo Cardena, un flic trouble, qui va l’entraîner dans une incontrôlable spirale de violence, plaçant Vincent au centre d’une série d’attaques à main armée, de meurtres et d’une féroce guerre des polices opposant son parrain, le commandant Chavez de la BRB, à son mentor, le commandant Denard de la BRI. Pris au piège d’une véritable poudrière, Vincent n’aura pas d’autre choix qu’embrasser son côté obscur pour survivre… “

Nouvelle production La Petite Reine, distribué par la branche française de Warner Bros dans notre pays et exporté par cette même société en plus de Wild Bunch, Colt 45 est un film mystérieux qui sort de nulle part. Tourné en 2012, le nouveau thriller réalisé par Fabrice Du Welz sera resté dans les tiroirs du distributeur jusqu’au 25 juin 2014, date à laquelle fut annoncé que le film sortirait en salles le 6 août 2014. Les choses se sont donc précipitées pour ce film à partir de ce 25 juin, puisque s’en sont suivis quelques images, deux affiches dont une finale, ainsi qu’une simple bande-annonce qui ne fit pas parlé d’elle pendant plus de 24 heures. Retombé dans les limbes de l’internet et du cinéma, Colt 45 s’est enfin montré à nous dans les salles obscures et ce qui semblait se profiler à l’horizon concernant ce film, s’avéra être vrai. Malgré un travail indéniable de la part de nombreux techniciens et même du réalisateur, Colt 45 n’est rien de plus qu’un simple film tiroir auquel on demande de boucher un trou dans le calendrier sachant très bien qu’il ne fera pas face à la concurrence. Aucune promotion ou presque, le film fera très certainement un flop au box-office français pendant que Lucy cartonnera en attendant le tant attendue arrivée des Gardiens de la Galaxie.

Basé sur un scénario écrit par Fathi Beddiar, ancien journaliste de Mad Movie spécialisé dans le film policier, Colt 45 plonge le spectateur aux côtés de Vincent Milès, armurier à la police nationale, mais surtout expert en tir de combat, qui après avoir établit un nouveau record lors d’une compétition de tir, va voir sa vie chamboulée et remise en question. Dès le générique d’introduction, on ressent la volonté de faire de ce Colt 45 un film d’action brutal et qui ne perdra pas une seconde à tenter de créer de l’émotion. L’émotion, il veut la créer sur le terrain, entre deux rafales de tirs. Malheureusement, entre ce que l’on veut faire et ce que l’on arrive à faire il y a un fossé, fossé que Fabrice Du Welz et Fathi Beddiar n’ont pas réussi à franchir. Ne faisant pas dans la dentelle, le film arrive à vous laisser sur places lors de ses scènes d’actions brutales, dynamiques et lisibles en toute circonstance grâce à un montage qui coupe astucieusement les plans afin que l’action soit constamment fluide et limpide. Néanmoins, afin que l’action fonctionne en termes d’émotion et que les morts ne fassent pas seulement office de figuration, il faut réussi à lier les personnages au spectateur et ça n’est pas le cas. Trop porté sur l’action et la noirceur que celle-ci comporte, le film en perd totalement son aspect émotionnel et le spectateur ne se lie à aucun moment à l’un des personnages présents à l’écran. Les gros plans sont là, la musique s’amenuise, mais rien n’y fait, les personnages ne sont pas développés correctement et leur sort aussi inévitable soit-il, n’émeut personne. Stéréotypés à souhait, les personnages de ce Colt 45 remplissent tous leur part du contrat et reprennent chacun le stéréotype qui va bien. Du gentil flic en quête de vengeance au ripou qui fait croire qu’il en est pas un jusqu’à la gentille fliquette dont on prévoit le futur dès sa première scène, ils sont tous là pour la bonne avancée de ce film dont le but principal est donc : divertir.

Car oui, à partir du moment où on cherche un simple divertissement qui ne cherche pas à faire dans la dentelle ni dans l’originalité, Colt 45 remplit assez bien son contrat. Violent, cruel et brutal, les personnages sont tous plus ou moins en quête de vengeance à un moment où à l’autre et qu’importe s’ils doivent finir leur vie en prison ou à la morgue tant que leur cible finit avec une balle entre les deux yeux. Très efficace grâce au travail du monteur, le film est porté par une bande sonore âpre et lourde qui amplifie la bestialité que dégage le film ainsi que les coups de feu qui sont allègrement mis en avant. Visuellement très réussi, Fabrice Du Welz peut se féliciter d’avoir travaillé avec le grand Benoît Debie qui après avoir littéralement transcendé certains longs métrages comme Spring Breakers ou encore Enter The Void grâce à sa maîtrise de la lumière et de la gestion des couleurs environnantes, donne à ce Colt 45 une esthétique sombre et oppressante en parfaite corrélation avec sa bande sonore et l’ambiance qui s’en dégage. Film porté par les techniciens avant tout, on regrettera donc amèrement ses quelques malfaçons scénaristiques, qui font de ce Colt 45 un film d’action dénué d’émotion, à l’histoire prévisible, aux rebondissements téléphonés et à la direction d’acteur tellement dirigiste que l’on finit par voir à l’image que le casting se contente de réciter son texte avec un tempo qui lui est imposé. Comme prévu, sous ses faux airs de film policier couillu, ce cache avant tout un film tiroir qui se contente de faire le travail qu’on lui impose à savoir divertir en attendant le film qui lui aura la lourde tâche d’aller au-delà du simple divertissement. Affaire à suivre avec la prochaine réalisation de Fabrice Du Welz : Alléluia ?

2.5

Colt_45_Cinéma_Policier_Image_7 Colt_45_Cinéma_Policier_Image_1 Colt_45_Cinéma_Policier_Image_2 Colt_45_Cinéma_Policier_Image_3 Colt_45_Cinéma_Policier_Image_4 Colt_45_Cinéma_Policier_Image_5 Colt_45_Cinéma_Policier_Image_6

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *