Code 8 [Court-Métrage] Le projet produit par Stephen et Robbie Amell se dévoile

Code-8-Amell-Short-Film

Synopsis : “L’histoire suit un jeune homme qui possède des super-pouvoirs qui lutte pour trouver un travail. Après une dispute à cause d’un paiement, il se retrouve en confrontation avec un officier de police et des robots autonomes qui le prennent à revers.”

Ce n’est un secret pour personne, le court-métrage est un format plus difficile à réaliser que le long-métrage. Il faut réussi en un minimum de temps, en moyenne 15 minutes, à faire en sorte que le film ai une introduction, un développement et une fin. Le scénario doit être millimétré et suffisamment bien étudié pour que le temps ne paraisse trop long et que tout soit limpide pour le spectateur. Code 8 réussi parfaitement à poser les bases de son univers. En l’espace de deux minutes, le scénariste Chris Paré, contextualise le film et présente ses personnages principaux. Ni trop, ni pas assez. Il en dévoile suffisamment sur eux et ce qui semble être leur caractère afin de se permettre de lancer l’action qui prédominera.

Code-8-Robbie-Armell-Short-Film-1 Code-8-Robbie-Armell-Short-Film


Premier film produit par Stephen Amell et Robbie Amell, déjà tous deux respectivement vus dans les séries Arrow et The Flash, Code 8 est un court-métrage de science-fiction qui plonge le spectateur dans un monde où avoir des pouvoirs semble être monnaie courante. Un univers futuriste, paraissant utopique grâce à des paysages ensoleillés et une direction artistique chatoyante et réaliste, mais troublé par une oppression de l’ordre. Oppression régie par la technologie et l’utilisation d’officiers de police robotiques. Même si fondamentalement classique, que ce soit dans son montage ou dans son écriture, ce Code 8 réussi à instaurer un climat intéressant. L’on est véritablement entre le drame humain : “confrontation entre la conscience humaine et l’intelligence artificielle”; et la science-fiction : “les pouvoirs peuvent-ils susciter la crainte ?”.

Même si pouvant être vu comme un court-métrage et il fonctionne assez bien avec ce simple format, il lui manque une véritable fin pour convaincre pleinement. Ce que l’on aura avec le projet complet. Code 8 est à l’heure actuelle un court-métrage disponible sur internet, qui deviendra prochainement un long-métrage. Grâce au lancement d’une campagne Indiegogo, Stephen et Robbie Amell ont très rapidement récolté les fonds nécessaires (200.000 dollars) afin de développer l’univers mis en place dans ce Code 8. On devrait donc très rapidement en entendre parler de nouveau.

En attendant, il ne vous reste plus qu’à regarder ce court-métrage de 10 minutes qui mérite le coup d’œil.


Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *