[ #1 Chronique Clash] Captain America : Le Soldat de l'Hiver

Introduction

@PaulRachédi – Depuis longtemps, Marvel ne nous avait pas servi un bon film. N’ayant pas vu Thor 2, je ne peux me prononcer dessus, mais Iron Man 3 était un film boursouflé, ne trouvant pas sa place entre film d’action à grand spectacle et buddy movie, et le film n’apportait rien au MarvelCinemaUniverse. Avengers était lui un très grand divertissement, mais n’est, dans l’absolu, un film qui ne raconte pas grand-chose et qui ne vaut que pour la mécanique jouissive des interactions entre les personnages. Donc si on remonte jusque-là (et je sais que tout le monde ne sera pas d’accord), le dernier bon film Marvel était donc Captain America, premier du nom. Et 2 ans et demi ça faisait long.

@Kev44600 – Je ne suis pas un immense fan de la saga Marvel, mais je ne peux pas dire que des films comme Thor 2 : Le Monde des Ténèbres ou Iron Man 3 ne me font pas plaisir lors du visionnage. Même si je trouve Thor 2 très limité, Iron Man 3 est quant à lui un film que j’aime beaucoup, car il joue sur l’humour et arrive à nous divertir par des scènes d’actions ainsi que par le second degré des personnages. C’est le premier film où la Marvel a décidé de jouer sur le registre de la tragi-comédie assez sombre, afin de contrer la prise de pouvoir de la chauve-souris pour DC Universe. Quant à lui, Avengers est un immense défouloir. Un film explosif, au scénario limité, mais à la réalisation absolument parfaite pour un divertissement. Donc le dernier bon Marvel ne remonte pas à Captain America premier du nom, seulement à Avengers !

Scénario

@PaulRachédi – Le film s’ouvre donc sur une prise d’otages d’un navire du Shield par des pirates français, sorte de PNJ sorti du pire Call of Duty, aux dialogues écrits avec notre ami Google Traduction.

@Kev44600– Ah bah on voit les références, Call Of Duty, le Uwe Boll du jeu vidéo. Bon je dois avouer que ça colle avec la scène mine de rien, mais bon quand même !

Captain-America-Le-Soldat-de-Hiver-Critique-Image-3

@PaulRachédi – Pour en revenir à cette scène initiale, ça s’annonce plutôt bancal, quoiqu’au final, l’action est de mise et fait plutôt plaisir. Puis, on entre dans le film et au-delà d’être un actionner de malade, Captain America The Winter Soldier est un très bon film d’espionnage, certes pas dénué de défauts, mais allant suffisamment dans le thriller parano pour être considéré comme la plus grande réussite Marvel à ce jour.

@Kev44600 – La plus grande réussite Marvel à ce jour parce qu’il fait dans le thriller parano ? Désolé de te contredire, mais l’aspect espionnage et thriller politique est très très limité dans ce Captain America : The Winter Soldier. Prévisible et sans surprise, on se retrouve encore et toujours dans un traumatisme post 11 septembre, traumatisme déjà présent dans Iron Man 3 grâce au personnage du Mandarin.

 Captain-America-Le-Soldat-de-Hiver-Critique-Image-6

@PaulRachédi – Le film va se permettre de bouleverser considérablement et logiquement le MCU (à l’inverse d’Iron Man 3) tout en teasant un Avengers 2 qui s’annonce apocalyptique. Mais Captain America, c’est aussi un héros qui a une morale, des idéaux et des traumas. La raison pour laquelle je ne considère pas les Iron Mans comme de réels bons films est qu’ils mettent en scène (certes très bien, mais quand même) un connard.

@Kev44600 – Ah bah tu ne fais pas dans la délicatesse. Tony Stark est un connard égoïste ? Oui, mais ce n’est pas pour ça qu’il ne dispose pas d’une personnalité intéressante. Plus décomplexé qu’un Captain America psychologiquement détruit après son hibernation de 60ans, il dispose d’un sens de l’humour à toute épreuve et nous allons le voir évolué au fil des films.

Captain-America-Le-Soldat-de-Hiver-Critique-Image-5

@PaulRachédi – Tony Stark est un vendeur d’armes, qui se fout globalement de tout le monde (même après avoir enfilé son armure si on y pense). C’est un play-boy pété de thunes qui ne croit en rien. Captain America est un héros avec des valeurs, qui croit en des choses, et c’est grâce à ça que le film est réussi. Les scénaristes s’appuient sur les valeurs de Captain America pour étoffer leur propos (la sécurité à tout pris qui prend le pas sur la liberté notamment) et les utilisent (ainsi que les traumas du monsieur) comme une partie intégrante de leur film (et pas comme un ressort comique). Le comique s’évanouit d’ailleurs dans le film. S’il y a bien de petites touches comiques par-ci par-là, grâce au Faucon notamment, le film dispose globalement d’un ton très sérieux.

@Kev44600 – Et c’est bien dommage. C’est un film qui se prend au sérieux et qui souhaite nous faire croire que leur société est en danger, alors qu’elle ne l’a jamais été pour la simple et bonne raison que le Captain America sera toujours présent. Même mort ses valeurs seront endossées tel son costume par un autre, puis un autre… C’est une boucle sans fin dans laquelle s’engouffre les films centrés sur ce personnage, là où Tony Stark est imprévisible, même si tel Captain America il est prêt à se sacrifier pour des raisons personnelles ou non.

Captain-America-The-Winter-Solider-Image-1

@PaulRachédi – Le Faucon est d’ailleurs le point le plus négatif du film. Pas qu’il soit un mauvais personnage, au contraire, mais face au Captain et à la Veuve Noire, il fait pâle figure tant il est réduit à un rôle de side-kick inutile. Quelques pistes sont amorcées sur son passé, mais globalement, rien d’assez important, ce qui en fait le personnage le moins développé du film, ce qui est bien dommage. Le Soldat de l’Hiver quant à lui est un très bon méchant. Si son identité fait peu de doutes, son traitement est très intéressant, surtout dans la vine « thrilleresque » du film.

@Kev44600 – Encore une fois, je vais te contredire en déclarant que le Faucon est le personnage le plus intéressant du film. Plus décomplexé que La Veuve Noire et que le Captain America qui vont bouillir dans leurs costumes moulants, il apporte la fraîcheur dont nécessite le film. En terme de jeu d’acteur, il faut tout de même précisé que pour moi, Anthony Mackie met une belle claque au restant du casting.

Technique

@PaulRachédi – En amont du projet, le choix des deux frères ayant surtout œuvré sur Community pouvait faire peur et au final, le résultat est très satisfaisant. Les premières images font très peur pour les raisons que j’ai évoqué plus haut, mais aussi parce que l’on a l’impression que les Russo prennent leurs marques, et livrent une première séquence efficace, mais pas parfaite. Par la suite cependant, on est impressionné. « Marvel’s Avengers n’était que le début » dit la tagline du film. Argument de survente osé, on ressort du film en se disant que non, CATWS n’a rien à envier à Avengers en terme d’action (sauf ce p***** de plan-séquence dans New York. Mind-blowing). La scène où Captain est sur sa moto face à l’héliporteur que l’on entrevoit dans la bande-annonce est géniale, l’apparition du Soldat de l’Hiver est super classe, les combats sont très bien chorégraphiés, les dernières séquences d‘actions sont à couper le souffle et tout ça est très bien emballé, que ce soit au niveau des effets spéciaux, très beaux, que du montage, très propre et dynamique.

Captain-America-The-Winter-Solider-Image-3

@Kev44600 – Je te rejoins en grande partie sur ton analyse de la technique du film. Tout est maitrisé et les frères Russos ont réussi à faire un film qui n’a rien à envier à Avengers, à part une chose…ses scènes d’actions en plan serré. Plans serrés réalisé à l’aide d’une caméra mouvante, monté de manière dynamique, j’ai cru y rester. Heureusement, ce que je viens de dire ne reflète seulement les scènes de combats de la scène initiale du film, mais quand même. Pour une ouverture, c’est peut-être trop brutal et brouillon à cause de ce surplus de dynamisme.

@PaulRachédi – Dans les séquences plus « classiques », les Russo se contentent de faire le job, sans faire quelque chose d’extraordinaire, ils laissent au scénario plutôt qu’à leur mise en scène le soin de nous captiver (à l’inverse d’un Scorsese avec son Loup de Wall-Street par exemple).

Casting

@PaulRachédi – De leur côté, les acteurs font le job. Chris Evans est encore une fois très bon, même s’il ne pourra certainement jamais faire mieux que sa compo hallucinée de Curtis Everett dans le Transperceneige, Samuel L. Jackson transpire encore une fois la classe sur tous les plans, Redford est très, très vieux, mais reste un génie, le Soldat de l’Hiver assure et Scarlett Johansson est moyenne. On a l’impression lors des premières séquences qu’elle essaie de concurrencer Anna Paquin à qui jouera la plus mal dans un Marvel, puis se reprend sur le reste du film, sans être phénoménale (elle a certainement compris que la petite de True Blood avait remporté la palme depuis bien longtemps).

Captain-America-The-Winter-Solider-Image-4

@Kev44600 – En parlant comme cela de l’actrice Anna Paquin, tu ne feras pas plaisir à tout le monde, mais ce que tu dis sur Scarlett Johansson est vrai. Elle peine à convaincre dans ce genre de film, contrairement au registre dramatique, dans lequel elle réussit à nous émouvoir. Malgré une combinaison qui lui va à ravir, elle fait seulement office de présence. Stoïque du début à la fin, on se demande si elle va bouger un cil avant le générique, mais non.

Effet-Calculé

@PaulRachédi – Je ne peux m’empêcher en voyant ce film, de penser que tout ce qui est mis ou a été mis en place par la Marvel n’est qu’un calcul, une préméditation sur la mise en place des futurs films Marvel. La transition avec le premier film semble bien trop parfaite, tout comme le traitement des valeurs de Captain America (comme celles d’Iron Man). J’ai vraiment l’impression que les dirigeants de Marvel ont demandé à leurs scénaristes de traiter tout cela pour satisfaire les fans, et jamais que ce sont les scénaristes eux-mêmes qui ont développé ses thèmes (sans dire que les scénaristes sont mauvais, bien au contraire). Tout comme j’ai l’impression (qui est renforcée lorsque l’on voit tous les projets de films Marvel pour les 4 prochaines années) que les dirigeants de Marvel ont tout calculé depuis bien longtemps, la transition entre Cap 1 et 2, l’après Thor 2 avec les Gardiens de la Galaxie, l’après Avengers avec la phase 2 (puis la phase 3). Comme si tout était préparé à l’avance. Ce n’est peut-être que folie et suspicion de ma part (peut-être même engendrées par l’aspect parano du film, qui sait ?), mais je ne peux m’enlever cette idée de la tête, et j’ai bien trop envie de la partager avec vous pour faire l’impasse dessus.

@Kev44600 – Tu fais bien d’en parler, car tout n’est qu’en effet qu’un joli calcul de la part de la Marvel et c’est peut-être ce qui rend cette « saga » de films aussi intéressants. Tous reliés et cohérents un à un, on peut regarder un film estampillé Marvel, comme on peut en voir une dizaine tout en restant dans le même univers. Chaque film fait référence à un autre et même pour un néophyte en la matière comme moi, il est intéressant de voir de quelle manière les films se répondent entre eux. Bien évidemment que tout est prémédité, ce n’est pas pour rien qu’ils ont des plans de films jusqu’en 2028. Ce plan va permettre à la Marvel d’agrandir son panel de personnages et offrir aux spectateurs des spectacles toujours plus explosifs et spectaculaires les uns que les autres, en fonction de la technologie qui grandit aussi vite que le MCU.

Captain-America-The-Winter-Solider-Image-2

Commentaires Facebook

0 commentaire sur “[ #1 Chronique Clash] Captain America : Le Soldat de l'Hiver

    1. Merci pour ton com. Ça fait trop “podcast écrit” comme tu le dis, je trouve. Ce n’est que le premier numéro, on va faire de nouvelles tentatives, en cherchant d’autres formes pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *